logo-impression
  • Posté le 24 septembre 2020 / 30 visites

CR réunion avec la DGE le 9 septembre 2020

Cette réunion de dialogue social a eu lieu le 9 septembre sous la présidence de T. Courbe, DGE. Initialement prévue début juillet, elle n’a pas pu avoir lieu du fait de la crise sanitaire.

Les points à l’ordre du jour :
•les suites de la transformation de la DGE
•la campagne d’évaluation et l’attribution des bonus
•le bilan de la gestion de la crise sanitaire
•les engagements de la DGE pour la mixité et l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.
•le rapport de l’observatoire interne et celui de SECAFI.

suites de la transformation de la DGE

Sans surprise, le DG s’est félicité de l’application du mode projet, qui aurait, selon lui, son efficacité et sa pertinence pendant la crise. Un séminaire sera organisé fin septembre-début octobre pour faire un point avec les agents.
Pourtant, cette réforme n’est pas bien perçue par les agents en ce qui concerne le fonctionnement interne mais aussi les suppressions de postes et les agents encore sans affectation.

Concernant ces agents en instance d’affectation, la CGT est intervenue sur leur situation qui devient psychologiquement de plus en plus en difficile au fil du temps. Ceux qui n’ont pas de mission ou qui ne parviennent pas à trouver un poste s’essoufflent, sont découragés, et perdent de la motivation. Nous demandons que la DGE soit particulièrement vigilante à leur égard. La CGT a également demandé le maintien de leur rémunération.
Le SG répond que leur rémunération sera maintenue jusque 2022 (3 ans à partir de la mise en application de l’arrêté de restructuration, renouvelé éventuellement).

La CGT a souhaité également que la mobilité interne à la DGE se développe plutôt que de recourir à l’emploi de contractuels qui est prônée par le DG en quête des « bons » profils.

Concernant le mode projet, la DGE reconnait que, parmi les 150 projets à l’origine, certains étaient peut-être peu pertinents : ainsi certaines activités récurrentes.

La campagne d’évaluation et l’attribution des bonus
La réforme (de l’attribution des bonus comporte 2 points :
- une refonte du barème de bonus tenant compte des fonctions exercées en distinguant les A et les A+
- la mise en place d’un dispositif à 3 étages :
Part individuelle (passée de 4 à 7 niveaux),
Part collective liée aux projets ou actions collectives,
Complément exceptionnel,

Cette attribution n’est plus basée sur l’ancienneté et le grade mais sur les fonctions exercées et donc le « mérite ». Ce dispositif permet une plus grande marge de manœuvre pour les évaluateurs.

Cela a conduit pour certains par une forte baisse de prime (jusqu’à– 500 euros) et les agents les plus âgés sont fortement impactés, ce qui est discriminatoire.

La CGT a estimé parfaitement injustifiée cette nouvelle politique d’attribution des bonus et anormal que les agents n’aient pas été prévenus de leur baisse de CIA. Ils l’ont appris lors du l’entretien d’évaluation ou en le constatant sur leur feuille de paie !

• le bilan de la gestion de la crise sanitaire
La CGT considère que la DGE n’a pas mis en place une reconnaissance financière à la hauteur liée à l’implication des agents durant la crise sanitaire.
Le DGE considère lui qu’il y a eu une reconnaissance financière via la prime Covid. L’année prochaine, il sera aussi tenu compte dans la rémunération de cette implication durant la crise sanitaire et la relance.

La CGT a également demandé la position du DG sur le télétravail. Le DG pense qu’en sortie de crise sanitaire, on pourra développer le télétravail avec un système souple qui permette de modifier les jours de télétravail mais aussi des équipements matériels et logiciels.

Nous demandons à la DGE de communiquer sur le déménagement car les bruits de couloir induisent une situation anxiogène. Le déménagement a pris du retard du fait de l’installation des nouveaux cabinets. Une communication sera faite rapidement aux agents

Les engagements de la DGE pour la mixité et l’égalité professionnelle femmes-hommes
Nous n’avions pas connaissance des 17 engagements concrets de la DGE. Le document a été transmis après la réunion.

Rapport de l’observatoire interne et celui de SECAFI.
Les résultats de l’étude de SECAFI rejoignent le rapport de l’observatoire interne. Les OS demandent que ce rapport leur soit transmis.

Documents joints à l'article :