logo-impression
  • Posté le 1er juillet 2020 / 37 visites

Assemblée générale de l’ALPAF du 22 Juin 2020

Lire l’intégralité de la Déclaration liminaire et le compte-rendu en pièces jointes.

La CGT , face un avenir des plus incertains, exprime ses craintes quant à l’évolution de notre ministère : le développement du télétravail, certes pontuel, ne risque t-il pas de se banaliser et devenir source de restructurations d’envergure avec des suppressions massives de postes à la clé ?

Quid du devenir de l’ALPAF ? La fusion des 3 associations est-elle toujours d’actualité ? Si oui nous réitérons nos inquiétudes sur son fonctionnement futur.
La CGT rappelle son attachement au recrutement d’agents du ministère des finances mis à disposition et s’oppose à la contractualisation des personnels entrants.

Force est de constater, qu’au travers des bilans présentés, l’ALPAF a connu une année 2019 plutôt positive même si le secteur des prêts s’essouffle un peu.

Quant à la loi ELAN, sa complexité ne risque t-elle pas de mettre à mal le secteur du logement au sein de l’ALPAF : nous aimerions à ce sujet avoir des éclaircissements quant à son application.

La CGT se félicite qu’un projet d’aide aux étudiants soit à l’étude : c’était une revendication très attendue de notre syndicat même si le montant proposé nous apparaît encore à ce jour insuffisant mais c’est déjà un premier pas.

Nous renouvelons encore notre requête évoquée dans déclaration liminaire de juin 2019, de procéder à un nouveau recensement sur l’occupation des logements.

Pour conclure la CGT tient à remercier vivement l’action de l’ALPAF et de RLF pour avoir hébergé à titre gracieux les personnels soignants.