logo-impression
  • Posté le 30 mars 2020 / 24 visites

compte rendu de la conférence téléphonique hebdomadaire de l’INPI. 25 mars 2020

J’espère que vous allez tous bien dans cette période de confinement ô combien difficile mais nécessaire pour la santé publique.

Une conférence téléphonique s’est tenue hier, mercredi 25 mars, en présence du directeur général, du DRH et des organisations syndicales afin de faire un point sur la situation des agents (conditions de travail, plan de continuité d’activité et des points divers).

D’abord sur le plan sanitaire, au 9ème jour de confinement, le DRH a confirmé que 14 agents ont présenté les symptômes du Covid19 et que leur situation est suivie par la DRH-DS. Les collègues en contact avec eux, avaient été prévenus par le comité médico-social.

Lors de cette réunion le DG a présenté les éléments suivants :

- Pour la situation des agents à l’étranger, le DG a précisé que la prise en charge passe par la mission économique de l’ambassade de France dans ces pays ;
- A ce jour, plus de 570 agents sont déclarés en télétravail et près de 60 agents sont en ASA (autorisation spéciale d’absence) ;
- Le nombre de présents sur site a été considérablement réduit, à titre d’exemple 5 personnes aujourd’hui à Courbevoie et zéro sur les autres sites ;
- Le DG a confirmé que la journée de télétravail doit être adapté en fonction de la situation de chacun et notamment pour les agents ayant des enfants ;
- La DSI continue de déployer beaucoup d’effort pour équiper les derniers agents et notamment nos collègues à Lille.

Globalement la situation à l’INPI est bien maitrisée et les conditions de travail des agents, sauf cas particulier, sont satisfaisantes. Le support micro a déployé tous les moyens pour accompagner les agents et garantir des conditions optimum de travail. Le fonctionnement en mode dégradé à l’INPI est admis par tous.

Notre organisation syndicale est intervenue lors de cette réunion sur les sujets suivants :

1-Elle a rappelé que le principe est de rester chez soi, sauf pour les missions essentielles qui ne peuvent être réalisées en télétravail. La meilleure façon de remercier et de respecter tous les travailleurs qui prennent des risques pour la collectivité est aujourd’hui de faire cesser toutes les activités non indispensables à la société ;
2-Exige que les jours RTT continuent à être générés pendant les périodes d’autorisation d’absence (ASA) ;
3-que nous serons fermement opposés à l’utilisation de jours de congés ou RTT pour « financer » le confinement, si le gouvernement prend une décision dans ce sens, ce qui n’est pas encore le cas ;
4-De tout mettre en œuvre afin de maintenir un lien avec les agents qui se trouvent en autorisation spéciale d’absence (ASA).

Enfin, le directeur général a proposé de nous réunir une fois par semaine. Si vous avez des questions et/ou des situations à faire connaître, merci de nous les transmettre, afin de les traiter lors de ces réunions.

En attendant des jours meilleurs, prenez soin de vous et de vos proches.

Bien Cordialement,,

Ihaddadene Hocine