logo-impression
  • Posté le 27 avril 2020 / 50 visites

Déconfinement à l’INPI ? Prenez la parole !

Une conférence téléphonique s’est tenue le mercredi 22 avril, en présence du directeur général, du DRH et des organisations syndicales afin de faire un point sur la situation des agents (conditions de travail, plan de déconfinement et des points divers).

D’abord sur le plan sanitaire, au 37ème jour de confinement, le DRH a confirmé 26 cas de covid19 au total à l’INPI, la plupart sont guéris. Aucun nouveau cas n’a été signalé.

Nous souhaitons à tous ces agents un bon rétablissement et nous partageons la douleur de certains agents qui dans ces circonstances particulières ont perdu un proche.

A ce jour, plus de 85% des agents sont déclarés en télétravail et près de 40 agents sont en ASA (autorisation spéciale d’absence) dont 10 pour garde d’enfants.

La situation à l’INPI est bien maitrisée et les conditions de travail des agents, sauf cas particulier, sont satisfaisantes. L’administration considère que le dispositif mis en place pour assurer la continuité de nos missions fonctionne normalement.

Lors de cette réunion les organisations syndicales ont demandé au Directeur Général de prolonger tous les contrats de CDD arrivant à échéance en mai et en juin, a minima jusqu’au mois de septembre car la période post covid 19 sera très difficile et particulièrement pour ces salariés précaires.

Le Directeur Général s’est engagé à traiter ces situations au cas par cas, avec beaucoup de bienveillance.

En ce qui concerne le plan de déconfinement, le Directeur Général a présenté les principales orientations concernant la reprise de l’activité en présentiel au sein de l’INPI, à savoir :

· Pas de reprise immédiate au 11 mai, maintien des agents en télétravail et en ASA ;

· L’échéance de reprise de l’activité en présentiel est fixée pour le moment, au mardi 2 juin ;

· Traitement particulier de la situation des agents ayant une pathologie ;

· Réunir un CHSCT par site (Courbevoie, Lille, Compiègne, Délégations régionales) la semaine du 25 au 29 mai, afin de mettre en place un protocole de reprise avec une garantie maximale de sécurité et de santé au travail pour les agents et les prestataires intervenants dans nos locaux ;

· Distribution aux agents d’un Kit individuel (masques en tissus, gants et gels hydro alcoolique) ;

· La remise en condition des locaux (nettoyage, désinfection,…..) ;

· Mis en place des mesures de sécurité pour la restauration collective.

Lors de cette réunion notre syndicat a insisté auprès du Directeur Général pour maintenir les agents en télétravail au-delà du 2 juin et d’éviter une prise de risque inutile en prenant les transports. Notre institut a la capacité de fonctionner normalement et de garantir la continuité de nos missions en mode télétravail.

Pour nous, aucune reprise en présentiel ne sera possible sans l’accord du CHSCT.

Afin de préparer au mieux le plan de reprise progressive d’activité, des réunions téléphoniques sont prévues dans les prochains jours entre les organisations syndicales et l’administration. L’objectif de ces réunions est de préparer les différents CHSCT et de s’assurer que les mesures nécessaires de protection des agents seront mises en place.

Enfin, le directeur général a proposé de nous réunir le jeudi prochain. Si vous avez des questions et/ou des situations à faire connaître, merci de nous les transmettre afin de les traiter lors de ces réunions.