logo-impression
  • Posté le 18 juin 2021 / 36 visites

GT filière technique du 18 juin 2021

Déclaration liminaire de la CGT centrale finances lors du GT filière technique du 18 juin 2021

La CGT juge inacceptable la fin de non-recevoir totale faite aux agents techniques B et A pour l’alignement de leur grille indiciaire sur celle des autres fonctionnaires, après un an et demi de pandémie.

L’administration renvoie au refus de la DGAFP de créer des corps de fonctionnaires techniques B et A aux Finances. Certes, la CGT porte la nécessité de corps techniques pour l’administration centrale des Finances, et considère que la solution est plutôt en interministériel sur des fonctions logistiques.

Mais la proposition de la CGT, très précise, était aussi qu’à court terme, pour les agents en place et en fin de carrière, soient modifiées les grilles des statuts d’emploi existants et du corps mis en extinction des ingénieurs-adjoints.

La totalité des grilles de catégorie B de toute la Fonction publique ont été revalorisées avec le PPCR depuis 2019, à la seule exception des statuts d’emploi d’APST et de CSI, qui ont été construits sur les anciennes bornes indiciaires de la catégorie B.

L’alignement sur la situation de tous les fonctionnaires est un dû.

Nous proposons d’ajouter 2 échelons en APST2 et en APST1 dans le décret 75-888 des APST.
Nous proposons de modifier le décret 2008-636 sur les indices correspondants aux échelons pour que le sommet d’APST2 soit à l’indice majoré 503 au lieu de 463, et le sommet d’APST1 à l’indice majoré 534 au lieu de 489, comme pour tous les fonctionnaires des 1er et 2ème grades de la catégorie B.

Sur cette proposition très simple et très concrète, l’administration ne nous dit strictement rien.
Nous rappelons que le même décret 2008-636 sur l’échelonnement indiciaire a été modifié en 2017 et en 2019 pour les emplois de direction de l’Etat, directeurs, chefs de service et sous-directeurs. Il doit aussi pouvoir l’être pour les emplois de catégorie B des agents des services techniques.

Même si le corps est mis en extinction, la grille des ingénieurs-adjoints doit pouvoir elle aussi évoluer, d’autant plus qu’il y aura encore des promotions dans ce corps

Lire l’intégralité de la déclaration dans le document joint

Documents joints à l'article :