logo-impression
  • Posté le 21 septembre 2022 / 39 visites

UGAP : échec des négociations salariales !

L’intersyndicale a demandé une augmentation générale de 3,5%, montant inclus dans le cadrage de 3,7% accordé par la Tutelle.
La Direction refuse et propose une augmentation générale de 2% !!!
Notre pouvoir d’achat n’a de cesse de baisser : ça suffit !

Pour information : L’inflation cumulée de 2018 à aujourd’hui est de 9 %
 En 2021 : 0% d’augmentation générale
 En 2020 : 0% d’augmentation générale
 En 2019 : 0,7% d’augmentation générale
 En 2018 : 0,5% d’augmentation générale

Nous avons également demandé l’ouverture d’une négociation pour le versement de la PPV (Prime Partage de la Valeur) hors enveloppe des augmentations 2022 comme les années précédentes pour la PEPA.

Pourquoi ? Parce que la PPV n’a rien à voir avec les augmentations (concerne le partage de la valeur), parce que le versement de cette prime est fortement incité
par le gouvernement (loi du 16 Aout 2022) et parce que le partage de la valeur n’a cessé de baisser à l’UGAP contrairement à notre productivité.

La Direction indique que la tutelle impose d’intégrer la PPV dans l’enveloppe
des augmentations 2022.
Pourtant, le COP (Contrat d’Objectifs et de Performance signé avec l’Etat)
2019/2021 prévoyait un niveau de redistribution des richesses accepté par la tutelle qui n’a jamais été atteint. Autrement dit : la direction de l’UGAP aurait pu distribuer davantage aux salariés.
C’est inadmissible car l’établissement en a les moyens !

Lire l’intégralité du document en pièce jointe

Lire aussi le document modalités de la grève : mobilisons nous massivement !

Documents joints à l'article :