logo-impression
  • Posté le 11 décembre 2020 / 29 visites

Campagne CGT « 10% pour la Fonction publique »

La campagne CGT « 10% pour la Fonction publique » vient d’être lancée le 10 décembre

TEMPS DE TRAVAIL, EMPLOI, SALAIRE, FORMATION

Pour répondre aux besoins de la population, parce que les attaques concernent toute la fonction publique et qu’il est nécessaire d’y répondre globalement, les fédérations CGT de la Fonction publique de l’État, de la Fonction publique hospitalière et de la Fonction publique territoriale ont décidé conjointement d’engager cette campagne pour des mesures d’urgence :

• 10 % de temps de travail en moins
• 10 % d’effectif en plus
• 10 % d’augmentation indiciaire et salariale
• 10 % de temps de formation.

Force est de constater que les pouvoirs publics profitent de la pandémie pour poursuivre et accélérer l’entreprise de démolition des services publics et plus particulièrement de la fonction publique.Outre les processus d’abandons, de privatisations, d’externalisations et de délégations des missions de service public, les projets de lois de finances et de financement de la sécurité sociale confirment la généralisation et l’accentuation de l’austérité budgétaire.Les fermetures des services publics implantés dans les territoires se multiplient et les regroupements et restructurations aggravent la diminution des services rendus à la population,alors même que la crise sanitaire confirme le rôle irremplaçable des services publics et de leurs agents.Les citoyen-n-e-s et les administré-e-s sont privés du droit à des services publics de pleine compétence et de proximité.

Dans le même temps, au moyen notamment de la mise en œuvre de la loi portant transformation de la fonction publique imposée en 2019, les pouvoirs publics entendent en finir avec le statut général des fonctionnaires, développer une précarisation de l’emploi public, casser les droits et les garanties des personnels de la fonction publique qu’il s’agisse des fonctionnaires ou des agents non-titulaires au sens large du terme. Les conditions de vie des personnels ne cessent de se dégrader avec pour la dixième année consécutive le gel de la valeur du point de l’indice, une mise en cause de la réduction du temps de travail et le manque de personnels.

Dans un tel contexte, la Fédération de la santé et de l’action sociale CGT, la fédération des services publics CGT, l’union fédérale des syndicats de l’État CGT ont décidé conjointement d’engager « une campagne des 10 %, » inscrite dans la durée :

  • 10 % d’effectifs au moins et en plus pour permettre l’exercice plein et entier des missions de service public auxquelles les citoyen-n-es ont droit. Cette revendication s’inscrit dans la campagne confédérale pour la défense, la reconquête et le développement des services publics.
  • 10 % d’effectifs au moins et en plus pour permettre 10 % de temps de travail en moins. Cette revendication s’inscrit dans la campagne confédérale pour les 32 heures. A cette revendication, s’ajoute celle du 10 % au moins de la formation professionnelle des personnels sur leur temps de travail.
  • 10 % d’augmentation urgente des traitements des fonctionnaires et des salaires des agent-e-s non-titulaires afin qu’elles et ils puissent vivre plus décemment et voir leurs compétences et expériences professionnelles reconnues. Cette revendication s’inscrit dans la campagne CGT pour l’augmentation des salaires mais aussi pour une autre répartition des richesses entre le travail et le capital.

Des tracts thématiques sont disponibles.