logo-impression
  • Posté le 26 janvier 2023 / 19 visites

31 janvier aux Finances - Réforme des retraites : C’est toujours NON !

Les manifestations du 19 janvier ont été une réussite.

Près de deux millions de personnes ont manifesté leur opposition (plus de 30% des agents du MEFSIN se sont portés grévistes) et une forte majorité de la population refuse toujours la réforme sur les retraites.

Le gouvernement reste sur son projet de recul de l’âge légal de départ à la retraite à 64 ans qui consiste à faire payer aux seuls travailleurs le coût de sa réforme ! Il persiste donc à faire du travail la seule variable d’ajustement.
Pour les fédérations des Finances Solidaires, CGT, FO, CFDT, UNSA, CTFC et CFE-CGC unanimes : C’est toujours NON !
- au report de l’âge légal de départ à la retraite à 64 ans.
- à l’accélération de l’allongement de la durée de cotisations qui passe à 43 ans dès 2027.

Non cette réforme n’est ni juste, ni justifiée, ni source de progrès. Injuste car elle va toucher et paupériser les plus fragiles, les plus précaires et renforcer les inégalités femmes/hommes. Injustifiée car rappelons-le : le financement du système des retraites n’est pas en danger, comme l’affirme le rapport du COR (Conseil d’Orientation des Retraites),

Ayons confiance en notre force collective.

Toutes les organisations syndicales appellent à une nouvelle journée de mobilisation interprofessionnelle, de grèves et de manifestations le mardi 31 janvier 2023.

Faire reculer le gouvernement, c’est possible et vital pour l’avenir.

Cette journée doit être massivement suivie aux Finances et dans l’ensemble des secteurs d’activités pour obtenir le retrait de ce projet

Soyons encore plus nombreux en grève et massivement dans les manifestations

Documents joints à l'article :