logo-impression
  • Posté le 10 mars 2016 / 47 visites

Un 9 mars intergénérationnel d’indignation, de revendications, et de très fortes mobilisations

Ce 9 mars, ce sont plusieurs centaines de milliers de manifestants qui se sont retrouvés partout en France pour exprimer leur rejet du projet du Loi Travail. Les cortèges étaient colorés, intergénérationnels, composés de salariés du public comme du privé. Nombreux étaient également les lycéens et étudiants qui défilaient pour se battre contre ce projet de loi inique. Les agents des Finances ne manquaient pas à l’appel.

Dans un contexte de fortes attentes sociales, où de plus en plus de voix s’élèvent et se manifestent au sein de toutes les couches de la société pour demander moins de précarité, plus d’emplois, plus de moyens pour vivre convenablement autour de plus de solidarité.

Cette journée d’action du 9 mars est une première réponse du monde du travail et de la jeunesse face à l’intransigeance du gouvernement et l’arrogance du patronat dans la conduite de plusieurs réformes rétrogrades en particulier celle du code du travail.

A l’appel de 22 organisations de jeunesse et de plusieurs organisations syndicales ce sont plus de 144 lieux de manifestations et de rassemblements unitaires qui ont été recensés dans le pays. Cette première mobilisation est incontestablement une grande réussite avec plus de 450000 manifestants descendus dans la rue.

Elle constitue un formidable point d’appui pour les futures mobilisations, notamment celles des retraités le 10 mars, des fonctionnaires le 22 mars ou encore celles de milliers de salariés dans les entreprises qui, luttent quotidiennement pour améliorer leurs condition de travail, leurs salaires, défendent leur emplois, résistent aux répressions syndicales.

C’est un bon tremplin pour réussir les prochains rendez-vous jusqu’à l’appel unitaire du 31 mars prochain.

Documents joints à l'article :