logo-impression
  • Posté le 9 octobre 2015 / 61 visites

Contact - septembre 2015

Au sommaire

FAITES DES SERVICES PUBLICS
8 OCTOBRE MOBILISATION INTERPROFESSIONNELLE
STOP L’AUSTERITE
TRAVAIL DISSIMULE
LA RETRAITE A 65 ANS

Edito : Pour une rentrée dynamique
En cette rentrée, on retiendra deux chiffres. Le premier est celui de l’INSEE qui reconnait qu’en 2014, le salaire moyen dans la Fonction publique de l’Etat a reculé de 0,7 %. S’ajoutant au recul de 0,7 % constaté pour 2013 et à celui de 0,1 % pour 2012, cette information confirme les conséquences du gel du point d’indice sur le pouvoir
d’achat des fonctionnaires.
La seconde information chiffrée nous est fournie par Pôle-emploi, qui vient de publier les données sur le chômage en juillet. Toutes catégories confondues, le nombre de demandeurs d’emploi augmente de 15 100 soit une hausse de 630 000 chômeurs depuis 2012.
Ces deux informations montrent une fois de plus l’inefficacité sociale des politiques d’austérité à l’œuvre en France et en Europe. Livrons-nous à quelques calculs. On peut se demander où sont passés les dizaines de milliards de cadeaux accordés au patronat pour « sortir de la crise ». La réponse se trouve dans les bilans définitifs
du CAC 40 pour 2014 : 62,4 milliards de bénéfice (+ 33 %) et 56 milliards reversés aux actionnaires sous forme de dividendes ou de rachat d’actions (+ 30 %). L’année 2014 se révèle un grand cru, immédiatement derrière l’exercice record de 2007 !
Dans un rapport présenté le 9 septembre, la Cour des Comptes préconise de nouvelles suppressions d’effectif et une réduction de la masse salariale dans la Fonction publique.
La CGT le redit : oui de l’argent il y en a, dans notre pays et dans le reste de l’Europe, pour une autre politique sociale solidaire et durable, reposant l’augmentation des salaires et la diminution du temps de travail.

La rentrée qui s’annonce avec en perspective la journée de mobilisation du 8 octobre, va être l’occasion pour les agents de la Fonction publique et les salariés du privé, de dire au gouvernement qu’il est urgent de changer de cap.

Documents joints à l'article :