logo-impression
  • Posté le 24 janvier 2022 / 32 visites

Pour nos salaires et la reconnaissance de notre travail : le 27 janvier 2022

POUR DES AUGMENTATIONS IMMÉDIATES ET GÉNÉRALES DES TRAITEMENTS ET DES SALAIRES

Le point d’indice est gelé depuis 10 ans (2010). Les pertes cumulées de pouvoir d’achat s’établissent à plus de 6 % depuis 2017. Aujourd’hui le prix de l’énergie flambe, les prix de l’immobilier s’emballent et celui de l’alimentaire progresse fortement. La catégorie C peine à suivre le SMIC, le bas de la grille B aussi. Et ce ne sont pas les petits coups de pouce qui changent la donne. Résultat : la rémunération d’un million d’agent.e.s publics tourne autour du SMIC et les grilles de carrières se tassent.
Trop d’agent.e.s sont aujourd’hui mal rémunéré.e.s ! Les inégalités se multiplient et s’aggravent avec le développement de l’indemnitaire : multiplication de mesures catégorielles, rémunération dite « au mérite », tandis que l’indiciaire reste figé qu’il s’agisse du point d’indice ou des grilles de carrière C, B, et A. Les qualifications des agent.e.s publics ne sont pas reconnues à leur niveau !
Il faut également améliorer durablement la situation des contractuel.le.s en termes de carrière et de rémunération : ils et elles représentent près d’un million de personne (un.e agent.e sur 5) et ne sont pas mieux traité.e.s que les titulaires !
Les agent.e.s de Bercy sont eux aussi confronté.e.s à ces inégalités, ce manque de reconnaissance, ces pertes de pouvoir d’achat, nous devons nous mobiliser et exiger avec l’ensemble des agent.e.s de la Fonction publique :

· Le dégel du point d’indice.
· Un plan de titularisation massif.
· L’attribution à tous.tes d’un nombre de points uniforme.
· Des grilles de carrière revalorisées, linéaires et sans barrage, pour toutes les catégories.

Soyons ensemble dans la grève et dans la rue, mobilisons-nous le 27 janvier !
A Paris, rendez-vous à Bastille dès 12h, départ en manifestation à 14h

Documents joints à l'article :