logo-impression
  • Posté le 20 septembre 2013 / 46 visites

LES FONCTIONNAIRES CGT SOLIDAIRES AVEC LEURS COLLEGUES GRECS

En Grèce, les fonctionnaires ont entamé une grève reconductible.

Cette action de grande envergure est menée pour dénoncer et combattre la politique d’austérité.
Les camarades et collègues entendent aussi, de cette façon, lutter contre les licenciements et les attaques de leurs droits qu’ils subissent depuis de nombreuses années.

La question du licenciement de fonctionnaires est particulièrement
sensible dans un pays touché de plein fouet par la crise.

Ce mouvement de grève, organisé à l’appel du principal syndicat de
fonctionnaires, Adedy, intervient quelques jours avant la venue à Athènes de la « troïka » (Commission européenne, Banque centrale européenne et Fonds monétaire international) qui doit faire le bilan des réformes engagées dans le pays.

La colère est grande et la détermination des travailleurs sans faille
puisque le taux de participation de ces premiers jours de grève est
aux alentours de 95 % dans l’Education Nationale.

La pauvreté n’a cessé de s’accroître avec la récession depuis six ans.

La politique imposée par la troika doit cesser, la riposte doit être à la
hauteur des enjeux. La solidarité internationale est un levier incontournable pour changer la donne et stopper la casse des services publics.

L’UGFF-CGT tient à assurer à tous les personnels en lutte de son
entière solidarité.

L’UGFF-CGT continuera à participer activement à toutes les initiatives et actions syndicales Européennes et Internationales pour dénoncer les politiques d’austérité ultra libérales.