logo-impression
  • Posté le 25 février 2022 / 16 visites

Pour la paix et une solution négociée en Ukraine

Le président Vladimir Poutine a pris cette nuit la lourde responsabilité d’ordonner le bombardement de dizaines de sites militaires à travers toute l’Ukraine et aux troupes de l’armée de terre russe de franchir la frontière en plusieurs points du territoire ukrainien. Ces bombardements supposément ciblés ont déjà touché des quartiers d’habitation et ont causé des pertes civiles.
La vie de millions d’Ukrainiens est bouleversée.

Cette décision peut provoquer un embrasement dramatique de la région et conduit déjà les populations civiles de plusieurs grandes villes, en particulier de Kiev, à fuir vers l’ouest, abandonnant en catastrophe leurs logements.

La CGT alerte sur les risques de généralisation du conflit et appelle l’ensemble des dirigeants des parties concernées à ne jouer en aucun cas la carte de l’escalade.

Pour en savoir plus,lire le communiqué de la CGT

- Communiqué CGT, FO, CFDT, CFTC et CFE-CGC « Ukraine : contre la guerre, pour la paix immédiate »

- La FSESP et l’ISP condamnent l’attaque de la Russie contre l’Ukraine

- Collectif national des marches pour la paix« Plus que jamais : non à la guerre en Ukraine ! »

Documents joints à l'article :