logo-impression
  • Posté le 18 octobre 2016 / 57 visites

CAP de recours des Adjoints administratifs du 7 octobre 2016

Voir le Compte-rendu de notre élu en pièce jointe

En résumé :

  • Toutes les mesures administratives ont été acceptées
  • 3 comptes rendus de l’entretien professionnel (CREP) sur 4 seulement retournés à la DRH en 2016 . Rappelons que les agents dont le CREP n’avait pas été retourné à la DRH n’étaient pas susceptibles de bénéficier d’une bonification !
  • reliquat de bonifications avant CAP : 78
  • Résultat des recours
    9 recours étaient examinés, tous émanant d’agents AAP1 :
    La plupart des recours était fondée sur l’incohérence constatée entre les excellentes appréciations portées sur le compte rendu et la non attribution (ou l’attribution insuffisante) de mois de bonification. Malgré cela, la CAP s’est montrée peu généreuse puisque seulement 5 bonifications supplémentaires d’un mois ont été accordées, sur les 12 mois demandés.

L’implication et l’effort d’adaptation des agents à de nouveaux outils et à une charge de travail en constante progression ne sont pas reconnus. C’est d’autant plus injuste que beaucoup sont en fin de carrière et partiront avec des retraites minorées par ce manque de reconnaissance. Rappelons que l’âge médian des adjoints administratifs se situe à 54 ans (chiffres du Bilan social) !

La CGT regrette vivement que l’exercice s’achève par un reliquat de 73 mois non attribués, et ce d’autant qu’à partir de 2017, les réductions d’anciennetés sont supprimées.

La CGT se félicite que l’allongement de carrière de deux mois requis à l’encontre d’un agent ait été supprimé par la CAP. Une telle sanction, concernant notamment un agent en fin de carrière qui peine à avoir toutes ses annuités, aurait été particulièrement injuste.

Pour plus d’infos sur le positif PPCR, notamment les modifications relatives aux grilles indiciaires des AA, se reporter au site de la CGT : http://www.centrale-finances.cgt.fr/spip.php?article1048

Documents joints à l'article :