logo-impression
  • Posté le 11 octobre 2018 / 65 visites

Quelles perspectives pour un-e attaché-e

Constats, attentes et propositions de la CGT

Sommaire

- Pour un véritable déroulement de carrière

La CGT milite en faveur de l’instauration d’une gestion prévisionnelle des emplois.
La CGT agit pour un déblocage du déroulement des carrières, c’est-à-dire la perspective pour tous les attachés de pouvoir accéder, en fin de carrière, au dernier échelon du dernier grade ;

- Pour une égalité professionnelle réelle

L’écart salarial entre les femmes et les hommes (titulaires) est de 11,1 % pour les titulaires civils et de 35,1 % pour les contractuels ! (rémunérations nettes mensuelles en ETPT)
La CGT agit pour mettre fin aux inégalités femmes- hommes en particulier en matière salariale, ce qui suppose aussi un égal accès aux postes de responsabilité.

- Diminuer le temps et la charge de travail

La CGT a été la première à tirer la sonnette d’alarme sur l’explosion du travail numérique, en menant campagne « Pour le droit à la déconnexion et la réduction effective du temps de travail », afin de protéger la santé, réduire le temps et la charge de travail.
La CGT revendique une véritable prise en compte de l’aspiration des cadres à mieux concilier vie professionnelle et vie personnelle.
Cela implique :

  •  un encadrement de l’usage des outils numériques permettant la mise en œuvre d’un réel droit à la déconnexion
  •  le respect et le décompte des heures de travail y compris pour les attachés au forfait-cadre.

- Augmenter les rémunérations
La CGT revendique :

  •  une grille indiciaire reconnaissant les qualifications, des rémunérations liées au grade conformément au principe statutaire de séparation du grade et de l’emploi qui garantit l’indépendance des fonctionnaires ;
  •  la suppression du RIFSEEP et de toutes formes de modulation des primes et de rémunération liée au mérite ; la CGT reste cependant attentive à ce que les modalités d’attribution de cette part variable soit transparentes et non arbitraires ;

LA CGT REVENDIQUE POUR LA CATÉGORIE A

• un déblocage du déroulement de carrière, c’est-à-dire la perspective pour tous les attachés d’accéder à minima au grade supérieur au cours de leur carrière ;
• la revalorisation immédiate du point d’indice et une refonte de la grille indiciaire reconnaissant les qualifications, afin de garantir le pouvoir d’achat et rendre les carrières plus attractives ;
• une rémunération liée au grade, conformément au principe statutaire de séparation du grade et de l’emploi ; la CGT revendique la suppression du RIFSEEP et de toute forme de rémunération liée au mérite, mais elle reste très attentive à ce que les modalités d’attribution de cette part variable soient transparentes et non arbitraires ;
• le transfert prime/point doit de poursuivre et s’amplifier afin de permettre leur prise en compte dans le calcul de la pension
• Une véritable prise en compte de l’aspiration des cadres à mieux concilier vie professionnelle et vie personnelle. Cela implique notamment un encadrement de l’usage des outils numériques permettant la mise en œuvre d’un réel droit à la déconnexion.
• La fin des inégalités femmes/ hommes en particulier en matière salariale, ce qui inclut aussi un égal accès aux postes de responsabilité ;

Des élu-e-s et une équipe CGT à vos côtés

  • Elles et ils vous accompagnent dans vos démarches, vous informent individuellement et dans la plus grande confidentialité des démarches entreprises et des résultats obtenus.
  • Elles et ils vous apportent leur soutien et leur expertise face aux difficultés professionnelles (stress, mal-être, pression au travail, harcèlement, discrimination…)
  • Elles et ils vous soutiennent dans la défense de vos droits en s’attachant aux principes suivants :
    -  l’égalité de traitement des agents sans favoritisme et le respect de leurs droits ;
    -  une objectivité et une totale transparence des critères de critères de passage au choix ;
    -  la cohérence de votre évaluation professionnelle avec la reconnaissance de votre parcours et de votre implication.

Les élu(e)s CGT ont les moyens d’exercer leurs responsabilités, ils ont été formés et s’appuient sur les revendications de la CGT.

Documents joints à l'article :