logo-impression
  • Posté le 18 juin 2020 / 89 visites

Propositions de la CGT Centrale Finances pour la revalorisation de la filière technique

Propositions détaillées de la CGT Centrale Finances sur les catégories B et A des corps techniques d’administration centrale.

La CGT considère que la crise sanitaire doit amener à réinterroger les choix précédents de quasi mise en extinction des corps techniques d’administration centrale au sein du ministère des Finances.

Disposer d’agents fonctionnaires pour les fonctions logistiques est ce qui permet le mieux de garantir la continuité du service public. Le caractère indispensable d’une présence physique d’agents techniques est une des premières leçons des deux mois de confinement sanitaire.

Même concernant les secteurs recourant à la prestation de service, l’existence d’un encadrement de fonctionnaires techniques garantit le maintien de la maîtrise publique des fonctions exercées.

Tant la hausse des qualifications requises que la maîtrise de la prestation de service créent un besoin particulièrement indispensable de corps de catégorie B, y compris en recrutement initial.

Il n’est pas imaginable de transférer à la prestation de service l’ensemble des fonctions techniques, dont le ministère des Finances doit continuer à avoir la maîtrise, étant un des ministères structurant dans l’État.

La CGT est favorable à l’existence de corps techniques de catégorie B (techniciens) et A (ingénieurs) de droit commun pour exercer ces missions.

C’est pourquoi nous formulons des propositions concrètes qui ont été portées à la connaissance de l’administration et inscrites à l’ordre du jour du CTS SEP du 17 juin 2020.


Voir en pièce jointe nos propositions.