logo-impression
  • Posté le 18 octobre 2016 / 61 visites

Contact octobre 2016- Spécial Contractuels

Spécial Contractuels

Lors de la promulgation de la loi du 12 mars 2012 visant à résorber l’emploi précaire dans la fonction publique, un agent sur six était un non titulaire ! De trop nombreux employeurs publics organisent encore une politique d’emploi où la précarité est structurelle. C’est malheureusement le cas dans les ministères économiques et financiers et les services du premier ministre pour qui maintenir un volume important de contractuels dans son personnel, ne pas recruter de titulaires sur les emplois permanents, maintenir le plus longtemps possible en CDD les contractuels, puis s’en débarrasser avant d’être contraint de leur attribuer CDI sont les pratiques courantes.

Certains sont même capables d’aller plus loin ! Ainsi lorsqu’un agent s’est vu contraint de saisir le tribunal pour requalifier son CDD en CDI, notre administration
condamnée, a engagé aussitôt une procédure de licenciement !

La GGT pense qu’une autre politique de l’emploi public, respectueuse des agents bien sûr, est possible. Nous préconisons la mise en œuvre de tous les nécessaires afin de résorber la précarité, de mieux encadrer le recours aux agents non-titulaires et de réaffirmer la règle de recrutement par voie de concours dans la fonction publique.

Une mobilisation est nécessaire aujourd’hui plus que jamais. Elle passe par l’information des personnels.

Au sommaire de ce numéro Spécial Contractuels

◾ Une précarité trop présente
◾ une application restrictive de la loi Sauvadet
◾ un mauvais exemple
◾ un recrutement identique
◾ prolongation du dispositif
◾ attention au tarif des repas

Documents joints à l'article :