logo-impression
  • Posté le 29 mars 2021 / 16 visites

Compte-rendu de l’audioconférence du 26 mars 2021 sur l’évolution de la crise sanitaire

La CGT est intervenue pour rappeler les points suivants  :

• La poursuite et l’encouragement au télétravail est primordial dans le pic de contamination actuel
Le message du SG aux agents était nécessaire, il doit être complété par la poursuite de la sensibilisation des directions et responsables
Malgré une légère augmentation le nombre d’agents en du télétravail sont encore faibles au regard de l’enjeu sanitaire
De grandes différences subsistent encore entre les directions DGE ou DGT et le SG qui est à la traine.
De nombreuses remontées des agents font état de la souffrance des agents lié au télétravail : isolement, surcharge de travail, difficulté de déconnecter en télétravail.
Une nouvelle information doit être faite aux agents sur l’existence et les modalités d’accès au registre d’hygiène et de sécurité en format dématérialisé. Des agents découvrent qu’ils peuvent noter des observations sur ce registre même s’ils sont en télétravail. D’autres agents ne connaissent pas l’existence de ce registre qui permet à chaque agent d’inscrire toutes les observations et toutes les suggestions qu’il juge opportun de formuler dans le domaine de la prévention des risques professionnels et l’amélioration des conditions de travail.

• La distribution des masques promise en mars a été faite et cela est satisfaisant.

• Nous regrettons le retard pris dans l’élaboration d’un plan de vaccination sur les sites, garantissant toutes les mesures sanitaires et sur la base du volontariat. Il est urgent d’accélérer la vaccination volontaire et en priorité de tous les agents exposés et agents vulnérables ou vivant avec une personne fragile.
• La restauration collective doit poursuivre les efforts et la mise en place du nouveau protocole doit se faire sans délai mais il convient aussi désormais de faire respecter les règles sur les espaces informels de restauration (tables et espaces extérieurs, couloirs, bureaux et salles de réunion).
• Des agents du service sécurité signalent que le pourcentage d’agents présents sur site à Bercy ne justifie pas de maintenir les équipes au complet. Il serait souhaitable d’appliquer ce qui est fait pendant l’été où les équipes passent de 12 à 9 agents.

Réponses du Chef de service des Ressources humaines :

Télétravail : poursuite des efforts qui vont dans le bon sens. La question de l’équipement des agents en présentiel sera examinée en particulier pour leur donner la possibilité de suivre des visioconférences (webcam).

La cellule psychologique, depuis 1 an, a ouvert 153 dossiers. Le nombre de saisines par mois est constant. Une très grande part des dossiers est liée aux difficultés liées au télétravail.

Vaccination : un protocole a été signé avec la Mutualité Fonction Publique, des centres vont être ouverts, sur Bercy et sur Montreuil en premier lieu, avec les médecins du travail qui pourront vacciner en fonction du calendrier vaccinal et dès que les doses de vaccins seront reçues.

Pour les équipes du service sécurité, l’administration se tournera vers la hiérarchie.
Le point sur le registre SSCT est noté.

Confirmation que la fin de la campagne d’évaluation a bien été reportée fin mai.