logo-impression
  • Posté le 14 mai 2021 / 42 visites

Compte-rendu de l’audioconférence sur la situation sanitaire du 11 mai 2021

Compte-rendu de l’audioconférence du 11 mai 2021 sur l’évolution de la crise sanitaire

La CGT est intervenue pour rappeler les points suivants :

• Les mesures liées à la crise sanitaire vont progressivement être allégées avec en perspective la date du 9 juin, il est donc essentiel de s’y préparer en :
o Anticipant le retour progressif des agents sur site
o Ayant de la clarté sur la gestion des congés en particulier pour la période estivale
o Rappelant la nécessité de maintenir gestes barrières dont le port du masque
o Accompagner les responsables et BRH pour leur permettre d’accomplir au mieux leurs missions d’encadrement
o Veillant à maintenir un niveau élevé d’agents en télétravail, si possible 3 jours par semaine
o Informant les agents que le protocole télétravail ne rentrera en vigueur qu’à la rentrée
• Il est essentiel de travailler plus particulièrement en direction de nos collègues femmes qui sont les plus touchées et pénalisées par cette crise sanitaire, elles sont fragilisées actuellement mais risquent aussi de l’être en terme de carrière. La crise sanitaire ne doit pas accentuer une situation déjà inégalitaire.

Précisions apportées par l’administration :
Une information spécifique à destination des managers et BRH est nécessaire.
L’information des agents sur l’ensemble des points sera faite au plus vite notamment la mise à jour du protocole gouvernemental.
La nécessité d’une attention particulière portée aux collègues féminins est bien prise en compte.
Vaccination : Dans le cadre de la médecine du travail, on reste dans les créneaux et les conditions fixées pour l’ensemble de la population (tranches d’âge, comorbidités...). Possibilité de bénéficier de facilités horaire ou ASA pour se rendre à un rendez-vous de vaccination mais aussi aux agents qui se trouveraient indisposés après leur injection. En administration centrale plusieurs opérations de vaccination ont déjà eu lieu.
ASA garde d’enfants : maintien du régime pour les parents des enfants ne pouvant pas être pris en charge par le système scolaire ou de crèche jusqu’à la fin du cycle élémentaire inclus et que l’autre parent n’est pas en mesure de garder.
Jour de carence : une loi de prorogation de l’état d’urgence sanitaire est en préparation et dans ce cadre-là, à condition que cette loi soit validée par le Parlement, le jour de carence restera suspendu jusqu’au 31 octobre pour les personnels atteints de la Covid.
Service de soutien psychologique par le biais d’une plateforme téléphonique ouverte 24h/24 avec l’accès à des psychologues cliniciens, est toujours actif. 153 dossiers ont été enregistrés ; la plupart par des femmes.
Télétravail : un risque accru de demandes de télétravail peut survenir dès le mois de juin lors du retour progressif à la normale. Le SG indique ne pas être en mesure d’y répondre avant la rentrée. MOL précise que certains agents ne sont pas revenus travailler en présentiel depuis des mois et qu’un retour progressif au bureau est prévu. Durant la période estivale des permanences minimales devront se mettre en place.
Restauration : Les agents qui jusqu’à présent déjeunaient dans leur bureau, ne pourront pas y retourner en juin. Il n’existe pas pour le moment de nouvelles règles d’accueil.

Documents joints à l'article :