logo-impression
  • Posté le 6 avril 2020 / 17 visites

Compte rendu réunion du 3 avril 2020 avec les Fédérations en présence des ministres Darmanin et Dussopt.

Confiné.es mais MOBILISE.ES !!!

La CGT considère que les collègues ne disposant pas des protections prévues sont légitimes à exercer leur droit d’alerte et de retrait. Ces droits doivent être respectés dans la période et non affaiblis.

Ce sujet est en train de monter sur le terrain, nous alertons depuis le début, si ces alertes ne sont pas traitées au plus vite et au plus près, le gouvernement prend le risque d’une généralisation des conflits.

Elle rappelle que le télétravail n’est pas un mode de garde, particulièrement dans une période où l’école à la maison est organisée.

LA CGT A DEMANDÉ :
• un travail entre le gouvernement et les organisations syndicales représentatives de définition des activités es- sentielles et de mise à l’arrêt des autres secteurs comme cela a pu se faire dans certains pays voisins ;
• une transmission régulière des Plans de Continuité de l’Activité et la prise en compte des propositions des orga- nisations syndicales ;
• un calendrier d’acheminement du matériel de protection aux agents en première ligne ;
• un recensement des effectifs du ministère, s’agissant de l’outre-mer, la déclinaison des PCA, des mesures de pré- vention mise en œuvre, la discussion avec les organisations syndicales, la réunion immédiate des CHS-CT avec la
participation de tous les acteurs ;
• une action spécifique du contrôle des prix en outre-mer pour éviter les abus et l’inflation, cela nécessite le renforcement en moyens et en effectifs de la DGCCRF ;
• la communication des dispositions prises par les médecins de prévention envers les agents du Tripode ;
• l’automaticité de la reconnaissance du COVID 19 en accident du travail et maladie professionnelle pour les agents au travail qui ont contracté ou contracteront la maladie. Nous soumettons aux ministres l’idée d’un fond d’indemnisation des victimes.
Plus globalement, nous nous félicitons que de plus en plus de CHS-CT se tiennent ; il convient cependant de veiller à ce qu’ils se réunissent régulièrement tout au long du confinement et pendant la période de déconfinement progressif qui sera aussi une période particulière.
Sur les frais de mission nous nous félicitons qu’un décret soit enfin pris en ce sens.
Enfin, nous avons signalé les difficultés que certains collègues rencontrent pour se connecter au portail AMELI afin de renouveler leur arrêt de travail.

La CGT adressera un courrier au Ministre Le Maire, qui ne participe jamais aux réunions avec les élus du personnel, sur les sujets suivants :
• Le manque d’information diffusée par la direction de la Banque de France vis à vis des organisations syndicales représentatives. La direction de la Banque de France ne peut pas être en deçà de ce que le ministère arrive à faire vis à vis des élus du personnel.ur les frais de mission nous nous félicitons qu’un décret soit enfin pris en ce sens.
• Plus généralement, nous demandons un échange avec le ministre Le Maire sur les propositions économiques et singulièrement le pôle financier public. Il y besoin d’une rencontre avec les organisations syndicales qui ont des propositions à faire.

Lire le Compte-rendu en pièce jointe