logo-impression
  • Posté le 27 mars 2020 / 55 visites

COVID-19 : Compte-rendu de l’audioconférence SG du 25 mars

Première audioconférence consacrée à l’administration centrale de nos ministères gérée par le SG.

Un point de la situation a été fait par la SG puis les représentants des organisations de Centrale ont fait état de leurs revendications et alerte sur des situations locales.

- Nous avons demandé que les Plans de continuité d’activité soit diffusés au plus vite, en déplorant le fait que les OS ne soient pas associés à leur construction.
L’administration a souligné que les PCA seront adaptés à chaque service et évoluront en fonction du contexte.
nous avons demandé la répartition des effectifs par service des agents présents sur site, en signalant qu’il y avait surement encore trop d’agents exposés ( par exemple à l’octroi, à l’AGRAF et à l’Hotel Des Ministres)

91% des agents sont à leur domicile dont 79% en télétravail
7% (341) des agents sont concernés par le plan de continuité et sont sur leur lieu de travail.
2 % des agents ( 110) sont malades.

- Nous avons souligné et demandé de la ’bienveillance’ pour les agents en télétravail qui rencontrent de nombreuses difficultés du fait de problèmes techniques ( absence d’ordinateur de l’administration dédié et donc d’accès aux applications métiers ; messagerie saturée, réseau insuffisant...) mais aussi de difficultés d’organisation personnelles ( ainsi les familles monoparentales et parents d’enfants très jeunes ) et de la situation elle même vraiment anxiogène.
De plus, nous ont été remontées des pressions exercées sur les agents par des hiérarchies .

La DGAFP a répondu à la lettre intersyndicale mettant en cause la pression mise sur les agents en télétravail par un message du directeur aux agents les remerciant pour leur investissement important.

le SDI a expliqué que, pour des raisons de cybersecurite, seuls les ordinateurs fournis par l’administration pouvaient héberger des applis métier. Pour les autres, Melissa et mioga sont autorisés.
Une solution pour un dépannage à distance des BALs saturées sera envisagé.
Une information aux agents sera faite sur les conditions du télétravail.

Concernant la restauration sur place , des paniers repas sont prévus au jour le jour en fonction des effectifs présents. Cependant, certains restent inutilisés.

Concernant la gestion RH :, nos demandes n’ont pas reçu de réponses satisfaisantes suffisantes :

- les agents en ASA perdent les RTT, ce qui est anormal vu le contexte.
- une réponse interministérielle est attendue sur l’annulation des congé pris pendant le confinement, ainsi que sur la date de début de la suspension du jour de carence ( 16 ou 24 mars..)
- la fin de campagne pour les entretiens d’évaluation est reculée. Annulation des entretiens d’évaluation fait en audio, sauf si l’agent est d’accord.
- Ie calendrier des CAP est revu et un nouvel échéancier sera diffusé prochainement
- pas de réponse positive à ce stade à notre demande de compensation financière ou autre pour les agents présents sur site .
- pour les demandes de droit de retrait et demande de reconnaissance en accident professionnel, il est confirmé que l’examen se fera au cas par cas
- pas de réponse positive à la demande de reconduction des fins de contrat et de détachement, sauf cas particuliers qui seront examinés.
- Pas de souci pour les paies de mars et avril, une éventuelle régularisation sera parfois nécessaire pour le mois de mai concernant les indemnités variables.

Concernant les questions sanitaires
- la date limite des bouteilles de gel ne doit pas être prise en compte car peut être repoussée. Ouverts, leur efficacité est de 3 mois.
- le stock actuel de masques est de deux mois. Une partie est redistribuée vers des soignants extérieurs.
- une information sera faite sur la médecine de prévention qui répond bien sûr aux demandes par téléphone et messagerie puis fixe un rdv.

- pour les déplacements professionnels, "3 documents à fournir seulement : carte professionnelle, attestation quotidienne de déplacement dérogatoire et pièce d’identité.
L’attestation fourni par SEP n’est plus utile ce qui est dommage car elle constituait une attestation de travail dans le cadre du PCA.
Il est indispensable de prévenir avant venue sur 5 sites qui sont actuellement fermés : Chevaleret, Auriol, Austerlitz, Noisiel et White.

Concernant les sous-traitants :
les prestations sont réduites au strict nécessaire
- Le personnel du ménage est réduit avec 2 agents en rotation, équipés par leur entreprise
- le personnel des accueils ne travaille plus, seuls restent les agents de sécurité.
- les véhicules des personnels sont désinfectés tous les soirs et parqués en ’sécurité sanitaire’.

Prochaine réunion la semaine prochaine.
N’hésitez pas à réagir et nous faire remonter vos observations aux numéros indiqués en haut de ce site.