logo-impression
  • Posté le 26 mai 2020 / 30 visites

Interventions de la CGT Centrale Finances prévues pour l’audio conférence SG format CTAC du 20 mai 2020

Cette audio conférence a été reportée du fait de l’ indisponibilité de la SG restée dans une précédente réunion.
Nos interventions et demandes ont été portés à connaissance de l’administration.

La CGT Centrale Finances :

Déplore l’absence d’un dialogue social formel sur le fond comme sur la forme :

◦les instances dont celles du CTAC ne sont pas réunies, les audioconférences ne les remplacent pas
◦les réunions sans ordre du jour, avec des documents envoyés la veille pour le lendemain, ne permettent pas de travailler correctement
◦la mauvaise organisation de l’administration : 2 réunions se succédant, absence de délégation et de préparation commune interne, achève le tableau : les échanges avec les syndicats de centrale passent en dernier...

Nous n’avons pas été destinataires de tous les PRA, dont celui du SG. Nous vous rappelons également que les agents doivent associés à la réévaluation des DUERP-PAP dès maintenant.

Pourtant les équipes font de leur mieux dans cette période difficile : celles de SEP bien sûr et nous les avions remerciées mais aussi les équipes RH et dialogue social qui, au delà de leur travail habituel, ont été très réactives et ont également réalisé des documents très utiles aux agents.

•Malgré cela l’ensemble des agents doit recevoir une communication claire pour la sortie progressive du déconfinement. Certains agents n’ont toujours pas d’information, ou des informations qui sont lacunaires.

La sécurité sanitaire des agents doit être la priorité, c’est pourquoi nous demandons

◦des équipements pour toutes et tous :
◾masques de protection fournis sur site aux agents jusque la fin du mois au moins (pas de masque alternatif) , ces masques doivent être portés et encore plus en cas d’absence de distanciation physique y compris dans un véhicule de service.
◾ certains prestataires, dont des agents du nettoyage, ne sont pas équipés en masques. Il faut rester attentif.
◾nous renouvelons notre demande de fourniture du masque par l’administration aux agents qui prennent les transports en commun car l ’obligation générale de sécurité s’étend au trajet travail-domicile et pas seulement à la présence sur place.
◾des matériels et produits pour nettoyer les surfaces puisque ce sont les agents qui doivent désinfecter tout au long de la journée leur bureau et les objets et surfaces touchées.

◦Nous persistons dans notre demande de reconnaissance en maladie professionnelle du Covid19.

◦le nombre d’agents en présentiel doit encore être le plus bas possible
◾dans tous les services
◾Nous vous avons signalé, via la messagerie, la situation du bureau des Cabinets où la hiérarchie souhaite que tous les agents reviennent en présentiel. Certains agents estiment qu’une présence de 2 jours par semaine suffit.
◾Egalement, nous vous avions mentionné le cas de la DGE qui positionne une CNAC en présentiel pendant la période de confinement, avec des participants venant de toute la France. Nous avions demandé au président de cette cellule de suivi de jouer son rôle en alertant ces structures sur les risques encourus pour la santé des agents.

les horaires de travail doivent être souples pour permettre aux agents de prendre en sécurité les transports
◾nous sommes favorables à la journée banalisée c’est à dire sans décompte horaire et nous estimons que la souplesse simplement recommandée aux BRH ne porte pas ses fruits puisque nous avons des remontées d’horaires imposés. La RH a t elle des retours de son côté ?
◦Nous demandons des renforts pour les acteurs de prévention, assistants de , inspecteur santé et sécurité au travail, équipe ergonomique... qui sont très sollicités.

Le télétravail doit continuer à être encouragé y compris par la mise à disposition d’outils par transporteur pour éviter les déplacements en transports en commun ;


Des agents souhaitent en effet télétravailler alors qu’ils sont en ASA, d’autres télétravaillent en mode dégradé avec leur propre matériel. Il y a toujours des difficultés pour certains télétravailleurs qui sont incités à revenir en présentiel.

Nous vous le redisons, beaucoup d’encadrants ont du mal à gérer les équipes dans le cadre de cette crise. Les encadrants sont fatigués, ils doivent être aidés. Nous regrettons que vous ne leur accordiez pas l’attention qu’ils méritent.

Nous faisons également par le biais de notre fédération des propositions concrètes dans le groupe de travail dédié car les agents travaillent actuellement en mode dégradé du fait de leur employeur avec des conséquences sur leur santé.


Concernant la prime d’activité : les critères d’attribution pour la prime laissent une grande marge de manoeuvre aux décisionnaires Dès à présent, des tensions nous remontent sur ce point entre les agents.

•le calendrier des CAP qui nous a été transmis dans la "foire aux questions RH" (il fallait tout lire...) comporte selon nous une date trop proche pour la CAP des SA rendant difficile une préparation efficace propice à des échanges constructifs.