logo-impression
  • Posté le 28 septembre 2020 / 38 visites

Télétravail : à quand les négociations aux Finances ?

A l’heure où, au niveau interprofessionnel, la CGT obtient l’ouverture de négociations sur le télétravail (cf communiqué ci-joint), Bercy s’ y refuse toujours !

Même si une série de groupe de travail s’est tenue, au niveau ministériel, depuis la mois de mai dernier, ces discussions sont loin de répondre aux attentes des collègues. En centrale, le premier groupe de travail va se tenir le 8 octobre.

Toutes les leçons doivent pourtant être tirées de la période de travail confiné pour la mise en place du télétravail classique.
Au contraire, le ministère, grâce à un nouveau protocole, donne les clés aux directions pour imposer ou interdire le télétravail en fonction de leurs intérêts : toujours plus de règles coercitives et rien ou presque pour les droits et protections nécessaires pour les agents.

Cette négociation télétravail est indispensable pour aborder notamment le « droit à la déconnexion », l’organisation du travail (y compris sur le travail en présentiel), les moyens à disposition des collègues, la prise en charge des frais, les mesures pour l’égalité entre les femmes et les hommes...

La CGT Finances réaffirme l’urgence de véritables négociations sur le télétravail afin d’obtenir un cadre protecteur pour accompagner les évolutions liées aux nouvelles conditions d’exercice du télétravail.
La CGT Finances continuera à porter l’exigence de progrès et de droits nouveaux attendus par les salarié.e.s !