logo-impression
  • Posté le 8 avril 2021 / 120 visites

Groupe de travail sur l’égalité professionnelle Femme/Homme sur le périmètre de la Centrale du MEFR

En présence de toutes les OS et de l’administration (M Cantin, Mme Plumeau et M. Regazzo), s’est tenu le 31 mars 2021, un groupe de travail sur la déclinaison à l’échelle de la Centrale du plan ministériel pour l’égalité Femme/Homme.

L’administration a présenté un projet de plan pour la période 2020-2022 décomposé en 5 axes, eux-mêmes déclinés en 16 mesures, elles-mêmes traduites par 35 indicateurs (malheureusement, parfois la qualité d’un livrable se mesure plus souvent par son épaisseur que par son efficacité et sa concision. On peut s’interroger sur la part des agents de Centrale qui prendront connaissance d’un plan aussi prolixe d’autant plus que certains indicateurs cachent, remarquablement bien, leurs traductions et leurs contenus sous-entendus par leurs formulations alambiquées).

Lire l’intégralité du compte-rendu dans le document joint.

La CGT a développé, pour ce plan, les revendications générales suivantes :

  • que ce plan soit factuel, lisible,
  • qu ’il ne soit pas un catalogue de bonnes intentions, mais décline des indicateurs évolutifs,
  • que le principe d’un budget, mis en évidence par les écarts de rémunération, soit accepté.
Documents joints à l'article :