logo-impression
  • Posté le 28 juin 2022 / 33 visites

Augmentation de 3,5% de la valeur du point d’indice applicable au 1er juillet...

alors que l’inflation sur un an est actuellement de 5,2%.

La conférence sur les salaires dans la Fonction publique du 28 juin 2022 est analysée par la CGT Fonction publique :

Après un dégel insuffisant, gagnons des augmentations à la hauteur de l’urgence salariale !

Le Ministre de la Transformation et de la Fonction publiques vient d’annoncer une augmentation de 3,5% de la valeur du point d’indice applicable au 1er juillet, alors que l’inflation sur un an est actuellement de 5,2%.

Avec cette mesure, le gouvernement confirme que le seul moyen efficace d’augmenter les salaires de tous les personnels de la Fonction publique, c’est d’augmenter la valeur du point d’indice. Il reconnaît ainsi l’erreur profonde qu’a constitué le maintien du gel depuis le début de la présidence Macron. Il s’agit d’une véritable défaite idéologique, qui marque l’échec des politiques salariales fondées sur l’individualisation et la multiplication des mesures parcellaires.

Cette première brèche est à mettre au crédit des luttes menées par les personnels fonctionnaires et non titulaires avec leurs organisations syndicales, dont la CGT qui a toujours porté la valeur du point comme une bataille centrale. Dans le contexte présent, les augmentations de plusieurs dizaines d’euros visibles sur les fiches de paye seront évidemment bienvenues et doivent donner confiance dans notre capacité à faire bouger les lignes par l’action collective.

Pour en savoir plus, lire le communiqué CGT Fonction publique

- Déclaration liminaire de la CGT Fonction publique