logo-impression
  • Posté le 4 décembre 2023 / 38 visites

URGENCE salaires

En cette fin d’année, l’urgence c’est d’augmenter les salaires

L’inflation continue. Tout augmente, sauf nos salaires.

La hausse des prix atteint 4,9 % sur 2023. Sous l’effet de l’inflation, nos salaires reculent, et remplir le réfrigérateur, payer ses factures ou partir en vacances devient de plus en plus difficile.

Pire, 8 millions de personnes, soit un quart des travailleur·ses, sont aujourd’hui précaires (Observatoire des inégalités, 2023).

L’inflation est amplifiée par les profits : en Europe 45 % de la hausse des prix est liée aux marges des entreprises (FMI, 2023). La France est championne d’Europe des dividendes versés aux actionnaires, mais pas des augmentations de salaire…

Le salaire net c’est pour le mois, le salaire brut c’est pour la vie.

Plutôt que d’augmenter nos salaires, on ne nous concède que des primes non cotisées, exceptionnelles et individuelles au bon vouloir des employeurs (« prime de partage de la valeur », dite prime Macron).

Il en va de même pour la prime de participation ou l’intéressement qui ne répondent pas à la hausse du coût de la vie et ne comptent pas pour notre protection sociale (maladie, chômage, maternité, paternité, invalidité, retraites).

Lire l’intégralité du tract en pièce jointe

Documents joints à l'article :